Comment acquérir une bonne base sur le lâcher prise ?

Comment acquérir une bonne base sur le lâcher prise ?

Comment lâcher prise ?

Il sera divisé en 4 parties :

— C’est quoi le lâcher-prise ?

— Les intérêts du lâcher-prise ?

— Comment lâcher prise ?

— Conclusion.

Article invité de Rémi Bonnet
du blog de développement personnel

l’action suit tes pensées

C’est quoi le lâcher-prise ?

Le lâcher-prise est le fait de n’accorder de l’importance à ce qui compte vraiment.

Par exemple :

  • Ce que les gens pensent de nous.
  • Est-ce que c’est réellement important ?

Bien sûr que non.
Il faut être capable de se poser une question.
Est-ce que ceci mérite que j’y accorde de l’attention ?

Une fois que vous avez réfléchi à la question en étant honnête avec vous-même.

Vous en tirez de grands bénéfices.

Les intérêts du lâcher-prise ?

Le principal intérêt est de gagner du temps et d’énergie.

Il y a beaucoup de choses au quotidien qui peuvent nous embêter.

Un collègue de boulot ne nous dit pas bonjour, on ne vous a pas livré votre colis dans les temps, etc.

Vous pensez que se focaliser sur ce genre de choses est vital ? Alors, attention, je ne vous dis pas de tout laisser passer.

Il faut être capable de faire preuve de discernement.

Mais j’insiste, il ne faut pas gaspiller ce que nous avons de plus précieux « notre temps et notre énergie » à des choses assez futiles.

Vous n’en serez que perdant.

Vous serez en meilleure santé physique et émotionnelle.

Selon une étude scientifique (lien à la fin). Lorsque nous avons un objectif en tête, et que nous voulons tout contrôler.

Nous sacrifions notre santé physique, émotionnelle, mais également nos relations.

Et finalement, nous devenons malheureux.

Après tout, c’est normal. Il n’y a personne sur terre qui puisse prétendre tout savoir.

Il faut se dire que : certaines choses, nous ne pouvons pas les contrôler et c’est OK.

Il faut non seulement apprendre à se focaliser sur l’essentiel, mais en plus sur ce qu’on peut contrôler.

Comment lâcher prise ?

Il faut se focaliser sur le présent.

Un proverbe dit :

Le passé ne nous enseigne plus et le futur n’est pas encore là.

D’ailleurs, une citation célèbre déclare :

  • Si tu es déprimé, tu vis trop dans le passé.
  • Si tu es trop anxieux, tu vis dans le futur.
  • Si tu es en paix, alors tu vis dans le présent.

Lao Tzu.

Votre passé doit vous servir d’apprentissage, pour votre présent et futur.

Pour savoir ce qui peut se passer dans le futur, commencez dès à présent à le construire.

Pour vous aider à être dans l’instant présent.

Pratiquer la médiation.

Vous n’avez pas besoin de faire 30 minutes par jour.

Vous pouvez commencer avec seulement 2 minutes.

Vous devez miser sur la régularité et non la quantité.

Le lâcher-prise, c’est également reconnaître ses limites.

Vous ne serez jamais tout.

Vous ne pourrez pas tout contrôler.

Et alors c’est vraiment si dramatique que ça ?

Nous sommes humains, et ce qui fait en partie notre charme, c’est que nous sommes imparfaits.

Imaginez juste que nous pouvons tout contrôler.

Nous savons tout sur tout.

Finalement, nous ne savons rien vu que tout le monde sait tout. Vous voyez ce qui fait ce charme, ce sont les échanges d’avis, d’opinion, etc.

Alors, soyez capable d’être plus ouvert d’esprit et que vous ne savez pas tout.

Pour terminer le lâcher-prise, c’est pratiquer le stoïcisme.

C’est-à-dire, se concentrer uniquement sur ce que l’on peut contrôler.

Par exemple, nous pouvons contrôler :

  • notre alimentation,
  • nos émotions,
  • notre carrière professionnelle, etc.

En revanche, il a certains éléments où nous n’avons aucun contrôle.

La météo, l’avis des gens, ce qu’il pense de nous, etc. Franchement, à quoi bon s’acharner sur des éléments qui nous échappent ?

C’est une perte de temps et d’énergie.

D’ailleurs, si vous utilisez ce temps pour améliorer ce que vous pouvez maîtriser, vous serez bien mieux dans votre peau.

Conclusion.

Petit récapitulatif :

– Vous devez vous concentrer sur ce qui est réellement important.

– Concentrez-vous sur ce que vous pouvez contrôler.

– Vivez le plus possible dans le moment présent.

– Soyez toujours ouvert à tous.

– Vous devez vous focaliser sur ce que vous pouvez contrôler.

Évidemment, je n’ai pas tout mentionné.

Comme la pensée positive, dont je trouve l’idée absurde.

Cependant, je pense vous avoir donné une bonne base.

Comment acquérir une bonne base sur le lâcher prise ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *